Garçon, de quoi écrire

Tu ne tromperas point ! (même en politique)

Posted in Le monde est plat by frichtre on 14 janvier 2010

Pas un seul instant à perdre. Ma journée est chargée, impossible de se garer à aucun endroit de mes rendez-vous, il fait chaud et mon costume se la joue comme ceux des touaregs. Encore quelques mètres à faire avant d’arriver à la Mairie. La politique, je ne m’y suis jamais véritablement vu : serrer des mains, se rendre dans des collectifs avec trois ploucs, assister à des réunions de quartier pour les entendre pestiférer sur les « sauterelles ». Même à gauche le racisme existe, mais je suis obligé de serrer les dents et dire Amen à ces électeurs dont je ne suis même pas sur qu’ils voteront pour moi.

Bref, aujourd’hui, conseil municipal : même baratin, même cirque, même perte de temps, mais les journalistes seront là. Il faut se faire voir. Se faire voir pour que l’on me repère dans la rue et dans les urnes.

J’entre dans le hall de l’Hôtel de Ville, des administrés veulent me serrer la main. Je sue, ma serviette glisse, les dossiers s’échappent, mon portable sonne et on veut me serrer la main. C’est peut-être une forme de promotion sociale pour celles et ceux qui me touchent, une sorte de divinité qui en les effleurant leur rend la vie moins dure. C’est un peu ça la politique tout de même, et c’est bien pour cette raison que je me suis engagé.

Je prends l’ascenseur pour me rendre dans mon bureau. Une fois à l’intérieur, je laisse tout tomber. Ma respiration reprend une fréquence normale sans que mon pouls en fasse autant… pourtant j’étais à des années lumières de penser que cette journée serait aussi sportive. Avant d’arrivé au septième ciel, le « sans-efforceur » fait une halte au 4e, ouvre ses portes mécaniques et laisse entrer, non pas une femme, mais LA femme. Ce cliché me vaut toutes les peines du monde à détourner mon regard de ses jambes, de ses fesses, de ses cambrures, de ses cheveux, de ses mains.

– Monsieur, dit-elle. Monsieur… Monsieur !

Seul le lecteur sait qu’elle m’appelle. Or, je suis comme un sportif de haut niveau enfermé dans son effort incapable d’entendre les hurlements et les encouragements de ses supporters.

– Monsieur ! dit-elle.

Je me réveille avec fracas.

– Oui, dis-je.

– Vous avez fait tomber vos affaires. Voulez-vous que je vous aide à les ramasser ?

– Non, vous êtes gentille.

Alors que je m’apprêtais à reprendre en main mes haltères municipaux, elle se précipite pour m’aider malgré mon refus.

– Merci, lui dis-je. Je peux à mon tour vous aider. A quel étage allez-vous ?

– Le 7e.

Quel coïncidence. Elle m’accompagnera jusqu’à mon bureau, me dira qu’elle a rendez-vous avec moi. Sans tarder je lui ouvre ma porte, je la referme aussitôt. Je sais qu’elle est faite pour moi. De toute façon, le sexe va avec la politique. Quelle contrainte !

– Bonjour Monsieur, vous connaissez l’article 242 du code civile ?

– Non mais rapprochez-vous pour que l’on en parle.

– Je suis le conseil de votre Épouse. Elle demande le divorce… pour faute.

7 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. See Mee said, on 15 janvier 2010 at 2:38

    Belle chute, rendue encore plus crédible avec l’expression « Je suis le conseil ».
    Contente que tu aies repris l’écriture sur ce blog !

    • frichtre said, on 16 janvier 2010 at 6:26

      je trouve l’écriture vraiment épanouissant. Cela permet d’avancer dans sa réflexion. on y trouve aussi un certain équilibre.

  2. Izzie said, on 21 janvier 2010 at 1:52

    Si seulement l’engagement et les engagés politiques rendaient la vie plus « rose »! Ah c’est pas le propos?🙂
    C’est une mise en garde contre les pièges du jeu de la séduction (et) du pouvoir?
    Contente aussi de te retrouver sur ce blog🙂 Dommage qu’il soit difficile de fournir partout.

    • frichtre said, on 23 janvier 2010 at 1:57

      oui je préfère largement ce blog ! et puis c’est ici, pas en politique, que je tâcherai de rendre la vie plus « rose ».😉

  3. Izzie said, on 21 janvier 2010 at 9:35

    C’est la « femme d’à côté »? J’adore ce film. Tu me donnes envie de le revoir.

  4. crevette said, on 22 janvier 2010 at 4:46

    je découvre, et ça me plait…

    • frichtre said, on 23 janvier 2010 at 1:59

      Merci ! j’espère qu’il continuera de vous plaire !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :